LSI roboré par la dimension énergie de ses équipes

Outre les deux nouveaux laboratoires (Institut Fourier et LCIS) venus étoffer les rangs du LSI, les équipes des laboratoires déjà présents vont soutenir l'effort de la recherche partenariale en renforçant certains de ses champs d'application technologique. C'est notamment le cas du Gipsa-lab : avec 7 équipes réparties dans 2 départements (Automatique, Image et Signal), il permet au LSI de renforcer sa filière énergie et de s'ouvrir à de nouveaux horizons de recherche. 

L'équipe SLR (Systèmes Linéaires et Robustesse) d'Olivier Sename et Luc Dugard développe des approches d'analyse, d'observation, d'identification, de diagnostic et de commande des systèmes dynamiques, afin de les intégrer dans des domaines énergétiques par exemple : fusion thermonucléaire, piles à combustible, bâtiments et réseaux intelligents, multi-sources, ... 

L'équipe SYSCO (Systèmes Non Linéaires et Complexité) prend en compte la non linéarité des modèles, et de manière générale la complexité des sytèmes, pour satisfaire les exigences industrielles et les normes environnementales dans les domaines de la santé, des procédés, de la robotique ou de l'énergie. 

L'équipe SIGMA-PHY (Signal-Images-Physique) mène des recherches sur le traitement du signal et des images et la physique des ondes pour la connaissance et la surveillance des milieux naturels (environnements océaniques, terrestres et souterrains). Ses thématiques concernent  l'acoustique sous-marine, la télédétection optique et/ou radar à haute résolution spatiale et spectrale et l'imagerie par signaux transitoires.