Decro à l'aube d'une révolution dans le préclinique

DECRO conçoit et commercialise des solutions d’instrumentation destinées aux acteurs de la recherche préclinique ayant recours à l’expérimentation animale sur les rongeurs. Cela concerne en particulier : les essais de validation de molécules; la recherche en physiopathologie et l’enseignement. La particularité des solutions réside dans leur caractère non invasif qui vise à apporter une réponse aux défis scientifiques et aux enjeux éthiques croissants. La technologie brevetée prend la forme d’un vêtement instrumenté à l’image des vêtements connectés des sportifs. Elle permet un suivi non invasif des fonctions cardiaques et respiratoires sur des rongeurs incontournables durant les études de pharmacologie et de physiopathologie préparant le passage à l’homme. À ce jour, chez le rongeur il n’existe aucune solution satisfaisante pour le suivi non invasif de paramètres physiologiques de cette nature. En effet, les méthodes existantes sont invasives, stressantes et souvent lourdes à mettre en œuvre. De plus, le durcissement des réglementations relatives à l’éthique (Directive européenne 2010/63) renforce l’intérêt des approches non invasives. DECRO contribue à l’émergence d’une nouvelle génération de dispositifs permettant à ses clients de mieux prendre en compte ces enjeux. Les solutions DECRO sont conçues pour préserver le phénotype physiologique et pathologique des animaux, mais aussi pour élargir les conditions physiologiques accessibles lors des expérimentations (suivi longitudinal, socialisation, test à l'effort, etc.). Elles contribuent ainsi à l’amélioration de la pertinence des données acquises tout en permettant une rationalisation des coûts grâce à une mise œuvre simplifiée des protocoles. Différents produits sont envisagés. Ils ciblent à court terme le suivi d’animaux anesthésiés (substitution ou complément des méthodes traditionnelles) et à plus long terme des animaux libres de leurs mouvements (ouverture de nouveaux champs d’expérimentation). 

 

Points forts de la technologie développée :

  • La préservation de la physiologie des animaux (Phénotype physiologique et pathologique) au service de la qualité des données produites ;
  • La mise en conformité avec les réglementations relatives à l’éthique  et au bien-être animal ;
  • Une réduction des coûts (Chirurgie, Coût d’environnement, Temps de technicien, etc.).