L'envol d'Hexo+

En 2013, lors du Startup Weekend de Grenoble, l’idée d’un drone autonome conçu pour réaliser des films aériens de sportifs voyait le jour. Un an plus tard, la startup Squadrone Systems, qui développe le mini-drone, récolte le montant sensationnel de 1.3 millions de dollars sur la plateforme de crowdfunding  KickStarter. Un coup de pouce affolant, preuve de la pertinence de la promesse d’Hexo+ qui a d’ailleurs reçu le soutien de nombreux sportifs de l’extrême.

Et ce qui fait toute la différence d’Hexo+ c’est bien sûr sa capacité à suivre les déplacements d’un sportif tout en évitant les obstacles sur sa trajectoire. Cette fonctionnalité, au cœur de l’ADN du mini-drone, est issue d’une technologie du GIPSA-lab (CNRS/INPG/UJF/Université Stendhal - Grenoble 3). Squadrone Systems travaille ainsi en étroite collaboration avec l’équipe SYSCO de ce laboratoire, notamment spécialisée dans le suivi d’objets par caméra embarquée dans un drone.

Et leur collaboration ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin...

La plateforme RT-MaG (Real-Time Marseille Grenoble), qui s’appuie sur l’expertise du GIPSA-lab et de l’institut des Sciences du Mouvement de Marseille, est une plateforme unique en France entièrement dédiée au prototypage rapide de mini-drones. RT-MaG dispose d’une arène de vol équipée de caméras rapides pour reconstruire en 3D les mouvements d’un drone. Elle est également dotée d’un drone multi-hélices, le RT X4-Mag, sur lequel les équipes de développement peuvent implémenter et tester des algorithmes. Une aubaine pour toute entreprise positionnée sur le marché prometteur des drones qui cherche à réduire le time to fly – le temps nécessaire entre l’idée et le vol – et à limiter les crashs !